Accueil école Accueil association
Présentation Cours
Activités
Recherches Inscription
Tarifs
Contact
Plan d'accès

L'intégration du yoga dans l'éveil musical
des enfants de 3 à 5 ans

Maîtrise d'Education Musicale
Préparée sous la direction de Mme Janine Cizeron (octobre 1990)


Ce mémoire développe une approche originale reliant la pratique du yoga et l'éducation musicale.

Il présente d'abord un panorama du yoga dans ses dimensions théoriques et pratiques (origines, différents types de yoga, techniques, effets et mode d'action sur les pratiquants), ainsi que la façon d'adapter le yoga pour les enfants de trois à cinq ans en fonction de leurs caractéristiques physiologiques et psychologiques.

Vient ensuite une étude sur l'éducation musicale (l'art comme forme d'éducation, les méthodes actives dans l'éducation musicale…).

Puis sont présentées des expériences d'intégration du yoga dans l'éducation générale et musicale en France et en Argentine avec un descriptif des bénéfices résultant de cette démarche.

Enfin, ce mémoire présente de façon détaillée et illustrée des exemples d'activités de yoga intégrées dans des cours d'éveil musical.

217 pp.

E-mail : s.nasanovskylanier@free.fr





La musique et les quatre éléments,
symbolisme et relation à travers les âges et les cultures

D.E.A. de Musicologie
Préparée sous la direction de Mme Janine Cizeron (octobre 1992)


Une recherche sur la symbolique des quatres éléments (l'eau, la terre, le feu et l'air) en relation avec la musique, à travers les âges et les lieux. La présence de cette relation est illustrée à differents niveaux : les études théoriques de la musique, l'iconographie musicale, la symbolique des instruments de musique, les oeuvres musicales et l'éducation musicales.

On perçoit alors que loin de se réduire à un simple concept, les quatre éléments constituent une représentation des liens qui unissent l'homme à l'univers et comment la prise en compte de ces relations peut aider l'être humain à une meilleure compréhension de lui-même et de ce qui l'entoure.

Ces interrelations, qui auraient des vertus équilibrantes pour les musiciens et les auditeurs sont intégrées dans certaines méthodes actives d'éducation musicale comme la méthode Willems. Cette approche de la musique serait particulièrement apte à apporter équilibre, harmonie et plaisir aux enfants qui étudient selon ces méthodes.

169 pp.

E-mail : s.nasanovskylanier@free.fr





La musique,
source d'équilibre pour l'être humain

THESE DE LETTRES ET ARTS, MENTION MUSICOLOGIE
Doctorat Nouveau Régime
Préparée sous la direction de Mme Janine Cizeron
Présentée et soutenue publiquement par Susana NASANOVSKY-LANIER
Avril 1999 - UNIVERSITé LYON II - LUMIERE


Cette thèse met en évidence comment la musique a été perçue, étudiée et utilisée comme un facteur d'équilibre et d'harmonie pour l'être humain à travers les époques et les cultures.

La notion d'équilibre est entendue à trois niveaux : l'équilibre physique, en rapport avec l'absence de maladie, l'équilibre général de tous les aspects de l'individu et l'équilibre entre l'être humain et l'univers.

Cette notion est conçue comme un processus dynamique qui se construit en permanence.

La conception de la musique comme source d'équilibre pour l'être humain est le fil conducteur d'une vaste investigation réalisée dans une approche historique et anthropologique qui mène de la préhistoire à nos jours dans le contexte occidental (avec néanmoins un aperçu du sujet dans différents cadres extra-européens : Chine, Inde, Moyen-Orient, cultures aborigènes).

Cette étude permet ainsi, de découvrir des éléments communs par-delà le temps et l'espace à travers des théories et des pratiques éloignées parfois de plusieurs siècles ou appartenant à des cultures très différentes.

La démarche, transdisciplinaire, souligne la présence de l'idée du pouvoir équilibrant du son dans différents domaines. On retrouve celle-ci, par exemple, dans de nombreuses cosmogonies et mythologies, dans la philosophie grecque, dans des systèmes religieux, dans l'iconographie musicale, dans des systèmes ésotériques et maçonniques, ainsi que dans différents courants de pensée, théories, compositions musicales et pratiques diverses à travers l'histoire.

Le XXe siècle, loin de nier ce pouvoir de la musique, apporte des nouveaux éléments qui l'expliquent. Cette idée est présente dans les pédagogies nouvelles de la musique et dans la musicothérapie, en outre, elle est étudiée par la neurophysiologie et la neuropsychologie, et reconnue par certains scientifiques d'autres domaines, amateurs de musique.

L'étude des textes théoriques sur la musique, et de l'iconographie musicale, souligne les rapports entre la musique et des symboles tels que les quatre éléments, les sept planètes ou les douze signes du zodiaque. Ces relations étaient établies comme une façon de présenter la musique comme une voie de communication entre l'homme et l'univers. Ces symboles présents dans la théorie de l'harmonie des sphères, transmise depuis l'Antiquité à travers les siècles, représentaient aussi l'harmonie du cosmos.

Cette symbolique est également présente dans les œuvres de certains compositeurs, quelques exemples montrent comment celles-ci ont été conçues pour atteindre l'être humain dans sa partie la plus essentielle, l'aidant ainsi dans sa recherche d'harmonie et d'équilibre.

Par ailleurs, cette thèse décrit comment la musique est intégrée dans certains courants proposant un travail sur soi et dans des mouvements religieux qui visent à développer chez l'être humain les différents types d'équilibre, porte ouverte vers le divin. En effet, le son (ou la vibration sonore) est présent dans la plupart des cosmogonies au premier moment de la Création, la musique est perçue ainsi comme une voie privilégiée pour l'équilibre de l'homme avec le cosmos et l'union avec son Créateur ou énergie créatrice.

La question de l'éducation musicale, source d'un équilibre général chez l'être humain, est également abordée, d'une part d'un point de vue théorique, par l'étude des méthodes qui donnent une importance particulière aux différents types d'équilibre que la musique peut apporter aux enfants. D'autre part, du point de vue de la pratique, par la présentation d'un historique de l'éducation musicale en France et d'une enquête sur les modalités de cette éducation aujourd'hui à Lyon (dans des écoles publiques, privées et expérimentales, dans des écoles de musique et conservatoire ainsi que dans les instituts universitaires de formation des professeurs des écoles et des intervenants de musique dans les écoles). Sont présentés aussi des éléments sur le système d'éducation musicale argentin et les lieux de formation dans la ville de Córdoba.

1052 pages.

E-mail : s.nasanovskylanier@free.fr